DOMESDAY BOOK


DOMESDAY BOOK
DOMESDAY BOOK

DOMESDAY BOOK

Document cadastral du début de l’époque normande en Angleterre, le Domesday Book — ou simplement le Domesday — fut dressé par Guillaume le Conquérant. Devenu roi d’Angleterre après la défaite d’Harold à Hastings (1066), Guillaume voulut connaître, de façon précise, les biens et ressources du pays. La descriptio fut terminée en 1086; elle devait servir de base à l’établissement de l’impôt royal. La réunion des Sages qui avait eu lieu à cet effet avait recommandé d’envoyer des commissaires (legati ) dans chacun des comtés du pays, avec ordre de fixer, avec le montant de leurs biens et revenus, le nombre de propriétaires nobles, d’hommes d’Église, de villageois, d’esclaves qui s’y trouvaient. L’enquête se fit en prenant pour base le hundred anglais (on appelle ainsi une division du comté, d’un type analogue au huntari des Goths), d’après le témoignage de douze jurés, six Anglais et six Normands. Toutefois, l’enquête ne porta pas sur les comtés les plus septentrionaux (région de Carlisle), ni sur certaines grandes villes comme Londres et Winchester, jouissant d’un régime fiscal particulier. Le document original consiste en deux volumes qui furent publiés par le gouvernement en 1783.

Le Domesday Book est un document de premier ordre pour connaître l’état de l’Angleterre au début de l’époque normande. L’Angleterre y apparaît comme un pays de 2 millions d’habitants environ, dont la grande majorité cultive des terres libres de toute servitude seigneuriale. La plus grande partie du pays est couverte de «forêts», par quoi il faut entendre non seulement les forêts, mais aussi les marécages et les landes ou friches non propices à l’agriculture. L’élevage des moutons et des porcs et, ici et là, la culture des céréales constituent les principales ressources du pays.

En 1873, à la demande du Parlement, sont rassemblées les données d’un Nouveau Domesday Book, également intitulé Recensement des possesseurs du sol . Il omet d’étudier la propriété foncière à Londres, et les résultats sont présentés comté par comté. Il révèle que la part détenue par les pairs et les grands propriétaires variait de 40 à 70 p. 100 et consolide l’idée d’une extrême concentration des terres à la veille de la grande crise agricole («Grande Dépression») du dernier quart du siècle.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Domesday Book — Domesday redirects here. For other uses, see Domesday (disambiguation). Domesday Book The National Archives, Kew, London Domesday Book , from Historic Byways and High …   Wikipedia

  • Domesday Book — • The name given to the record of the great survey of England made by order of William the Conqueror in 1085 86 Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Domesday Book     Domesday Book …   Catholic encyclopedia

  • Domesday Book —   [ duːmzdeɪ bʊk; englisch »Buch des Gerichtstages«], lateinisch Liber iudiciarius Ạngliae, das englische »Reichsgrundbuch«. Um sich einen Überblick über die Einkünfte der Krone aus den Krongütern sowie über Umfang und Wert des Lehnsbesitzes zu… …   Universal-Lexikon

  • Domesday Book — Domesday Domes day , n. A day of judgment. See {Doomsday}. [Obs.] [1913 Webster] {Domesday Book}, the ancient record of the survey of most of the lands of England, made by order of William the Conqueror, about 1086. It consists of two volumes, a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Domesday Book — (Doomsday Book, engl., spr. dūmsdē buck), das große Reichsgrundbuch Englands, wurde in der letzten Zeit der Regierung Wilhelms des Eroberers, 1086, angelegt und enthält, 34 Grafschaften umfassend, ein ausführliches Verzeichnis ihres Grundbesitzes …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • domesday Book — An ancient record of land ownership in England. Dictionary from West s Encyclopedia of American Law. 2005. Domesday Book An ancient record of land ownership in England …   Law dictionary

  • Domesday book — 1178, popular name of Great Inquisition or Survey (1086), William the Conqueror s inventory of his new domain, from M.E. domes, gen. of dom day of judgment (see DOOM (Cf. doom)). The booke ... to be called Domesday, bicause (as Mathew Parise… …   Etymology dictionary

  • domesday-book — domesday, domesday book /dowmzdey buk/duwmzdey/. (Sax.) An ancient record made in the time of William the Conqueror, and later remaining in the English exchequer, consisting of two volumes of unequal size, containing minute and accurate surveys… …   Black's law dictionary

  • domesday-book — domesday, domesday book /dowmzdey buk/duwmzdey/. (Sax.) An ancient record made in the time of William the Conqueror, and later remaining in the English exchequer, consisting of two volumes of unequal size, containing minute and accurate surveys… …   Black's law dictionary

  • Domesday Book — (engl., spr. dóhmsdehbuk) oder Doomsday Book, eins der ältesten engl. Rechts und Geschichtsdenkmale, die Ergebnisse einer statist. Aufnahme Englands 1083 86 unter Wilhelm dem Eroberer umfassend. Faksimileausgabe des Originals mit engl.… …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.